top of page

Face à face avec un SNLE

Il est extrêmement rare de pouvoir avoir pareille scène devant son objectif. Pour "La Mer & ses Hommes", mon rêve de mettre en images la mission de dissuasion des Sous-marins Nucléaires Lanceurs d'Engins (SNLE), m'a été donné.





Ce jour la, le ciel est légèrement voilé. J'embarque à bord d'un NH 90 Caïman de l'Aéronautique navale. L'ouverture de la porte latérale est pour moi un moment absolument inoubliable. Tel se dévoile l'un des bâtiments les plus secrets et les plus technologiques construit par la France. Cette séquence a marqué à jamais ma vie de photographe maritime. Merci à la Marine nationale et à l'ensemble de ses personnels qui ont autorisé la réalisation de ces clichés. Une pensée personnelle pour Ewan Lebourdais, photographe d'immense talent que j'affectionne particulièrement, qui est devenu POM et qui met en images les SNLE/SNA de façon extraordinaire dans "SUB".


En espérant qu'une suite s'ouvrira à nouveau à moi à l'avenir avec la Marine, je vous laisse découvrir les mots de Pascal Le Claire, l'une des plumes de mon livre "La Mer & ses Hommes, disponible en commande sur l'espace boutique.



"Dans le plus grand secret, nous partons pour près de trois mois afin de conduire l'engin technologique le plus élaboré que l'Homme ait . Après une série d'exercices de surface et les vérifications d'étanchéité de la structure, le commandant donne l'ordre de couper avec la surface pour aller évoluer à plusieurs centaines de mètres de profondeur. Cette mission de dissuasion, assurée sans discontinuité depuis plus de quarante ans, représente l'ultime rempart de notre défense et contribue au maintien du rang diplomatique de notre pays. Sous-marinier, c'est détenir un niveau élevé de rigueur et de technicité, accepter l'isolement des siens et avoir la chance d'exercer un métier hors du commun".

28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page