Fin de mission Covid19 et reprise d'activité.

A 21 heures vendredi soir, "ma" mission Covid19 a pris fin après des centaines d’heures d'engagement au profit de femmes et d’hommes symptomatiques ou positives à un virus qui marquera l’année 2020.


Mes activités professionnelles et de formation stoppées du fait du confinement, il m’était naturel de répondre à l’appel de la Protection Civile de Loire-Atlantique.


C’est ainsi que je me suis retrouvé en première ligne au centre d’hébergement d’urgence de Saint-Aignan-de-Grand-Lieu, en tant que conducteur ou Chef d’Equipe du VPSP de garde, ainsi qu’équipier ou Chef d’Equipe de l’hébergement (jour et nuit). A côté de cet engagement secouriste, j’ai assuré ma mission de responsable communication adjoint, aux côtés de trois collègues.

Je n’oublierai jamais mon premier habillage en tenue de protection complète, les moments de grande complicité entre secouristes , les TIG répétitives, les interventions auprès de nos résidents, les échanges et le réconfort de certains patients dans la cellule du VPSP, les mauvaises nuits à Saint-Aignan, les nettoyages de VPSP en plein soleil en tenue complète, la fatigue, les sourires, les rires, les larmes parfois, la peur d’être contaminé, le port des anciennes tenues (protocole imaginé pour éviter de ramener le virus chez soi), les prises de vues et sollicitations médias, le dessin de notre écusson départemental spécial Covid19, mes apparitions sur France 2 et France 5, le résident du logement 49, le gel hydro-alcoolique, le cacardement des oies présentes dans le parc à 4h du matin, le réveil de nuit pour l'évacuation d’un patient, les saluts des ambulanciers et des Sapeurs-pompiers de Loire-Atlantique croisés en VPSP, l’accueil de nombreux bénévoles spontanés venus soutenir les équipes Protection Civile, les « Merci » des patients guéris quand ils quittent le centre, l'organisation des plannings, les litres de café avalés, les gants poudrés, les prises en charges en Infectiologie au CHU de Nantes, les applaudissements à 20h depuis le VPSP, les rues vides durant le confinement,…


Je remercie du fond du coeur tous mes amis investis à mes côtés dans cette mission ainsi que l’ensemble des bénévoles engagés en cellule de crise, dans les hôtels, à la logistique, dans les EHPAD et lors des distributions de masques.


Je termine cette mission avec un regard admiratif sur ce que les bénévoles de la Protection Civile 44 ont réalisé durant cette crise. Je pense que nous sortons toutes et tous grandis de cette "aventure" humaine et solidaire incroyable.

Désormais, et ce depuis quelques semaines déjà, j'ai pleinement repris mon travail de photographe-reporter. D'abord au service de la communication des entreprises de la région, je me laisse encore un peu de temps avant de retourner en mer à l'occasion d'un prochain projet d'édition.


Mais soyez assuré que d'ici quelques semaines, je serai de retour en mer et dans les airs avec l'envie de mettre toujours plus en avant les femmes et les hommes de l'océan !

118 vues

© 2020 by CHARLES MARION - 06 40 13 18 56 - Tous droits de diffusion réservés.

  • Twitter Classic
  • Facebook Classic